31.08.16: Caroline Jean-Quartier / 32 ans / Travailleuse sociale

Caroline Jean-Quartier

Candidate PSR au Conseil de ville (sortante), Liste 6

« Le vivre-ensemble pour une ville de la taille de Bienne est primordial. C’est, par exemple, le cas dans les InfoQuartiers où l’on promeut de plus en plus les échanges intergénérationnels. Je m’engagerai lors de la prochaine législature à ce que cela continue. Je souhaite également veiller à ce que les prestations progressent tant pour les enfants (crèches, école enfantines et écoles obligatoires), les personnes actives (soutien accru dans les démarches pour (ré-)intégrer le marché du travail) que pour les séniors (participation active à la vie biennoise, promotion de l’autonomie). On a tous notre place à Bienne.

Ce sont pour toutes ces raisons et afin que toutes ces offres soient encore plus visibles tant pour les habitants de longue date que pour les futurs Biennois, que je souhaite continuer de m’engager au Conseil de ville. Voilà pourquoi je m’engage, voilà pourquoi je vote positif et je vous encourage à en faire de même. »

30.08.16: Christiane Vlaiculescu-Graf / 64 ans / Violoniste

Christiane Vlaiculescu

Candidate PSR au Conseil de ville, Liste 6

« Arrivée à Bienne il y a 45 ans pour le stage d’été au sein de l’Orchestre Symphonique de Bienne, je pensais ensuite repartir sur les bords du Léman… la vie en a décidé autrement et je suis toujours là, fière de « ma » ville. Bienne est attachante, ouverte, bien située entre lac, vignes et montagnes, peut et doit être fière de son offre culturelle de très bon niveau, de son bilinguisme vivant et de son essor, sans jamais devenir hautaine et arrogante. Je m’engage, si je suis élue, à soutenir la formation, l’intégration, la Culture pour tous et le bilinguisme, parce qu’il faut absolument combattre l’exclusion et la pauvreté, gangrène d’une société à deux vitesses, et à tout faire pour préserver les acquis, pour le bien de toutes et de tous.

Voter positif, c’est apprécier tout ce que Bienne offre et dire oui, merci, et encore! Voilà pourquoi je m’engage, voilà pourquoi je vote positif. »

29.08.16: Philippe Mathez / 63 ans / Agent de maintenance à l’Ecole de Musique

Philippe Mathez

Candidat PSR au Conseil de ville, Liste 6

« Bienne est une ville multiculturelle et cosmopolite. Ouverte au monde. J’y suis établi depuis 31 ans, suite à mes longs voyages.

Pour l’avenir, nous devons préserver l’universalité de cette cité bilingue. Refuser les exclusions et œuvrer pour plus de justice sociale entre hommes et femmes de bonne volonté.

Mon métier me permet de côtoyer de grands artistes et d’autres, moins célèbres, mais de grande qualité. Bienne est une ville qui doit préserver les arts et la culture et soutenir également toutes les petites formations sportives et populaires, pour notre jeunesse. Voilà pourquoi je m’engage, voilà pourquoi je vote positif! »

28.08.16: Glenda Gonzalez Bassi / 48 ans / Formatrice d’adultes

Glenda Gonzalez

Candidate PSR au Conseil de ville (sortante), Liste 6

« Je suis née ailleurs et venue à Bienne enfant. J’y ai grandi en croisant des personnes de tous horizons. Bienne m’a offert l’opportunité de côtoyer, en tant que francophone d’adoption, des alémaniques dans la cour de récré puis dans mon quartier. J’y ai aussi appris l’italien avec mes camarades, enfants d’immigrés de l’époque. Partie de Bienne pour me former, je n’ai plus retrouvé ailleurs cette pratique naturelle et quotidienne des langues, démarrer une conversation en français puis poursuivre en allemand, et …trouver ça normal.

C’est pour ça que je m’engage pour Bienne, la belle bilingue, car cette ville accueille, bouge et se développe. Elle offre à ses habitants des prestations qui méritent d’être défendues et un cadre de vie unique pour lesquels il vaut la peine de s’investir.

Voilà pourquoi je m’engage, voilà pourquoi je vote positif ! »

27.08.16: Samantha Dunning / 29 ans / Députée et sociologue

Samantha Dunning

Candidate PSR au Conseil municipal, Liste 5

« Bienne est une ville cosmopolite aux allures de village. Différents modes de vie et cultures s’y côtoient quotidiennement, il y règne une belle tolérance et les gens se connaissent, se reconnaissent et même se saluent. La tolérance à l’égard des divers modes de vie doit être maintenue et promue ; le potentiel de la diversité biennoise doit être exploité ; la solidarité entre voisins et biennois doit davantage être développée !

Bienne doit être digne de son titre « la plus grande ville bilingue de Suisse » ; chacun doit pouvoir parler dans sa propre langue en étant compris ; des opportunités professionnelles doivent être proposées à la minorité linguistique ; la filière scolaire bilingue doit être accessible à tous ceux qui le veulent.

Bienne foisonne d’activités et d’événements créés par les nombreuses associations ou même par de simples regroupements citoyens. Presque chaque jour, nous pouvons jouir d’événements culturels ou sportifs. Les activités et projets doivent davantage être encouragés, surtout lorsqu’ils sont solidaires et durables ; on doit mettre plus de moyens et de locaux à disposition des initiatives citoyennes ; les institutions culturelles, petites et grandes, ainsi que les clubs sportifs, petits et grands, doivent être soutenus !

Des commerces atypiques, des entreprises et des start-up éclosent à Bienne. Les entreprises engageant des apprentis ainsi que celles proposant des conditions de travail favorables aux employés biennois doivent être reconnues ; l’insertion sociale et professionnelle au sein des entreprises doit être encouragée et soutenue.

La beauté architecturale de la vieille ville, la tranquillité de quartiers proches du centre-ville, la forêt et le lac à deux pas du centre offrent un cadre de vie exceptionnel. Les projets urbains et routiers doivent être en adéquation avec l’esprit de notre ville ; les logements doivent rester abordables pour toutes et tous ; des infrastructures et services pour les jeunes, les familles et les ainés doivent encore plus être développés.

Bienne est une petite ville avec une grande valeur, Bienne mérite que l’on s’engage et qu’on la fasse rayonner ! Voilà pourquoi je m’engage, voilà pourquoi je vote positif ! »

26.08.16: Cédric Némitz / 48 ans / Conseiller municipal, directeur de la formation, de la culture et du sport

Cédric Némitz

Candidat PSR au Conseil municipal (sortant), Liste 5

« Le potentiel de notre ville de Bienne est immense, mais il est malheureusement encore sous-exploité. Je sais que beaucoup d’entre nous sont inquiets, fâchés, parfois même révoltés par l’évolution du monde et de notre société. Avec les atouts et les qualités qui sont les nôtres, nous pouvons agir.

Face à toutes les formes d’extrémisme, nous allons renforcer les mesures d’intégration pour les enfants avant l’entrée à l’école. Nous ne céderons pas sur le contenu du programme. Nous allons coacher celles et ceux qui peinent à trouver un job au sortir de la scolarité.

Face aux menaces sur les salaires et le travail, nous allons favoriser l’implantation d’entreprises qui respectent leurs salariés et participent au développement social de la ville. La formation continue, tout au long de la vie, sera étendue. Les parents pourront compter sur un accueil scolaire et parascolaire fiable.

Face aux pressions sur le système de santé et les protections sociales, nous allons continuer de moderniser le service public, notamment pour le soutien aux personnes âgées. Nous refuserons de commercialiser et privatiser les EMS. Nous renforcerons le rôle des retraités. L’AVS peut être améliorée. Nous réprimerons toute forme d’abus.

Face aux ratés du bilinguisme, nous allons renforcer le rôle du Conseil des affaires francophones dans toute l’agglomération. Le nombre des cadres romands dans l’administration va augmenter. L’affichage public dans les deux langues deviendra obligatoire. Les places d’apprentissage pour les francophones dans les domaines du commerce et de la santé seront augmentées.

Voilà pourquoi je m’engage, voilà pourquoi je vote positif ! »

www.cedricnemitz.ch

 

25.08.16: Salome / 42 Jahre / Verwaltungsangestellte Röm.-kath. Landeskirche

Salome Strobel 1

« Mein Ziel, meinen Alltag möglichst autofrei zu leben, kann ich in Biel wunderbar umsetzen.

In weniger als zehn Fussminuten bin ich in der wunderschönen Altstadt, beim Grossverteiler oder zur Erholung am Waldrand. Nur etwas länger benötige ich um an den Zentralplatz zu gelangen. Oder einen meiner Lieblingsorte zu besuchen, den Tierpark.

Mit dem Velo bin ich ebenso schnell am See, in den Aussenquartieren oder in der Einkaufsmeile im Bözingenfeld. Und wenn mich der Bewegungsdrang packt, dann finden sich in den Wäldern und Jurahöhen perfekte Jogging-, Bike und Wanderrouten. Das ist es was ich an Biel so schätze! Biel ist Stadt und Dorf in einem, egal ob Einkaufs.- oder Wandertour, ich finde alles auf kleinem Raum, ohne Umweg. Voilà pourquoi je vote positif ! »

24.08.16: Felicity / 53 ans / Directrice du Centre PasquArt

Felicity Lunn

« I came to Biel in 2012 to run the Kunsthaus CentrePasquArt. I’ve found many reasons to love our city : it is unique in Switzerland for its gently anarchic refusal to conform, as well as its preference for inclusion and openness over perfection and neatness. Most important of all, the people of Biel are unusually generous and warm-hearted. Biel has everything except self-confidence, so I hope it learns to love itself more. Although I don’t (yet) have the vote, this is why I vote positively ! »

23.08.16: Loraine / 24 ans / Etudiante en économie politique

Loraine Ding

« Quel que soit l’endroit d’où je reviens, dès l’arrivée à la gare de Bienne, je me sens chez moi. Non pas que la gare soit un endroit particulièrement beau. Mais l’ambiance biennoise, si décontractée, sans stress, sans orgueil, vivante et diverse, me semble toujours accueillante. Evidemment, on pourrait se souhaiter plus de jolis coins, de parcs et de toilettes publiques ; de quoi rendre Bienne encore plus belle, même aux yeux des autres. Voilà pourquoi je vote positif. »

22.08.16: Nadine / 33 Jahre / Direktorin/Kuratorin Photoforum Pasquart

Nadine Wiedlisbach

« Spaziergänge im Stadtpark, tanzen im Kessel, am Samstag auf den Markt und später Kaffee trinken im Singe; die Menschen sind mindestens bilingual und offen. Biel hat mir und meiner Familie das Verlieben vor wenigen Monaten leicht gemacht! Hier ist vieles un-schweizerisch beweglich, trotz (oder genau wegen) seiner Grösse ist Biel mehr aufregende, störrische Stadt als brave Kleinstadt. Ich stimme positiv. »

21.08.16: Henri / 93 ans / Retraité

Henri Ferrier

« Employé de commerce, je suis arrivé à Bienne dans les années 1950. Ce qui m’a frappé, ce fut l’accueil. De retour après une année d’absence – pour voir ailleurs – dans mon quartier d’alors, la Champagne, l’épicière s’est écriée : Un revenant ! J’étais chez moi.
Depuis lors, le monde et Bienne ont bien changé. Mais Bienne reste, en particulier, une ville de culture. Je fréquente la Bibliothèque, les concerts – entre autres ceux de l’Académie d’été internationale – la Società Dante Alighieri… À maintenir ! Voilà pourquoi je vote positif. »

20.08.16: Roderich / 48 Jahre / Unternehmensberater, Innovations und Trend Analyst, Startupförderer und Pitch-Trainer

Roderich Hess

« Spirit of Biel-Bienne; das ist der positive Esprit Biennois. Glauben, man könne die Welt verbessern, es anderen zeigen. Jene, die verrückt genug sind, tun es auch. Solche Bieler hats jede Menge, Grosse und Kleine. Und mit diesem Bieler Glauben haben wir schon Berge versetzt. Das ist mein positives Biel. Bieler stehen immer wieder auf, Never Give Up! Gutes tun, Offen sein, Negativem aus dem Weg gehen, Glaube an die Zukunft, neue Technologien, Innovation, Offen für andere Kulturen, Mentalitäten, Minoritäten und Sprachen. Das ist mein positives Biel-Bienne dem ich so viel zu verdanken habe! »

19.08.16: Victoria / 22 ans / Etudiante en design industriel

Victoria McSweeney

« Cela va faire 6 ans que je n’habite plus à Bienne car j’étudie à Lausanne, mais c’est toujours un grand plaisir d’y revenir et de profiter de ce que cette ville nous offre…

La vieille ville et son marché proposant ses nombreux bons produits de la région (surtout son fromage!) et ses quelques restaurants plein de charme, où c’est toujours bon de manger ou boire un verre en agréable compagnie. La Coupole, monument emblématique de la jeunesse biennoise, qui propose divers styles de soirées où l’ambiance est toujours au rendez-vous ! La richesse des nationalités, cultures et religions différentes réunies dans cette ville. Le Hundemätteli (plage des pauvres) ou j’adore faire des BBQ entre copains ou tout simplement paresser et observer les gens heureux de passer du bon temps dans ce coin si cosy. Et pour finir, les nombreuses soirées qu’organise la ville, notamment la Braderie où tous les Biennois d’ici ou d’ailleurs se réunissent et s’amusent toute la nuit.

Voilà pourquoi je vote positif! »

18.08.16: Erich / 48 Jahre / Stadtpräsident

Erich Fehr

« Biel ist meine Weltstadt im Kleinformat! Ich bin stolz auf das zweisprachige, urbane Lebensgefühl sowie die hohe Lebensqualität in unserer Stadt. Zentral ist das industrielle Knowhow. Darauf beruht unsere Herkunft und zugleich ist es unser Kapital zur Bewältigung der Zukunft. Das Zusammenleben zweier Kulturen macht Biel zu einer Stadt, welche sich Neuzuziehenden gegenüber offen zeigt und in der man rasch Anschluss findet. Die gelebte Zweisprachigkeit macht Biel zu einem Vorbild für die ganze Schweiz. Wir wissen wie man mit Minderheiten umgeht, damit sie sich daheim fühlen. Die Mitarbeitenden der Stadt Biel erbringen tagtäglich in den verschiedensten Bereichen herausragende Leistungen für unsere Bevölkerung; auch das ist ein Teil der DNA unserer Stadt. Ich könnte in keiner anderen Stadt leben, da ich nur in Biel die einmalige Mischung von urbanem Flair und trotzdem übersichtlichen Verhältnissen verbunden mit einer hohen Lebensqualität – auch dank dem Dreiseenland und den Jurahöhen – finde. Voilà pourquoi je vote positif ! »

16.08.16: Paulette / 64 ans / Jeune retraitée

Paulette Melet

« Le Saint-Gervais, la Coupole, le Théâtre de Poche, la Place de la Fontaine, l’Odéon, le Restaurant du Perroquet vert, le Cinéma Apollo, la Place Centrale et ses magnifiques immeubles… Voilà les lieux que j’apprécie à Bienne.

Il est important d’affirmer sa position: je vote positif. »

15.08.16: Esther / 42 Jahre / Primarlehrerin

Esther Schmelcher

 

« Mein Daheim ist eine mutige, unerschrockene und trotzige Stadt.

Hier weht seit Jahrhunderten ein aristokratiefreier Wind.

Das ist ein Umstand, der mir in Biel/Bienne grösste geistige und kreative Selbständigkeit verschafft.

Das möchte ich nicht missen und bin aus diesem Grund stolze Bieler Bürgerin.

Voilà pourquoi je vote positif. »

14.08.16: Maud / 31 ans / Architecte

Maud Buren 2

« J’ai posé mes valises à Bienne, il y a désormais 6 ans. D’abord intriguée, puis très vite séduite par cette ville, je suis désormais installée ici.

La vieille ville, les promenades le long des quais et les bords du lac m’ont tout d’abord charmée. La diversité culturelle, l’offre d’activités et les rencontres m’ont convaincue.

Tous ces éléments réunis m’ont ouvert le champ des possibles et désormais c’est ici, à Bienne, que je cultive mon jardin. Voilà pourquoi je vote positif.»

13.08.16: Francis / 66 ans / Enseignant, formateur d’enseignants et conseiller pédagogique retraité

Francis Boillat 1

« Après 40 ans passés en ville de Bienne, j’ai planté quelques racines dans ce lieu qui offre un bel éventail de vie et des possibilités d’épanouissement.

Bienne m’a offert un cadre professionnel riche et serein où règne la confiance et le respect : j’apprécie particulièrement le soin que la ville prend pour la formation des jeunes de toutes origines confondues.

Je souhaite que la ville poursuive son développement démographique et économique tout en aménageant un environnement attractif et agréable.

Le droit de vote est en soi positif, il est l’expression de la souveraineté du peuple et la meilleure représentation de l’appartenance du citoyen à une communauté responsable. Je souhaite que ce droit s’ouvre sur le plan communal afin de lui assurer ce côté positif auprès d’un nombre plus grand d’habitants de la ville : ce serait une manière de stimuler les abstentionnistes malheureusement trop nombreux ! Voilà pourquoi je vote positif. »

12.08.16: Magali / 40 ans / Enseignante spécialisée

Magali Clénin 3

« Bienne…

Ici et ailleurs…

Un paradoxe qui me va si bien…

Tant de lieux, de rencontres, de langues, de musiques me font voyager à la maison !

Un défi qui nous relie et qui mérite engagement, soutien, créativité et union pour que Bienne soit ta ville, ma ville, notre ville…

Voilà pourquoi je vote positif ! »

11.08.16: Teres / 58 Jahre / Alt-Gemeinderätin, Autorin, Journalistin

Teres Liechti 2

« Biel ist eine Stadt der Begegnungen. Weil es so vielfältig ist, und so lebendig. So auch bei Kongresshaus und Esplanade: Auf dem Weg zu Fitness und Schwimmbad trifft man SOBS-Konzertbesucher, junge Leute, die auf dem Vorplatz Saltos üben, begegnen Kongressteilnehmern, das Postauto bringt die Leute aus der Region in die Stadt, auf dem Kongresshauspielplatz lernen sich Kinder aller Nationen, und ihre Mütter und Väter, kennen. Alles ist möglich, alles geht zusammen – das ist Biel. Voilà pourquoi je vote positif.»

10.08.16: Toñi / 57 ans / Responsable de placement de personnel bénévole

Toni Zbinden 2

« Quand je suis arrivée à Bienne il y a 16 ans, sa réputation n’était pas brillante. A ma grande surprise, j’ai découvert une ville charmante, ouverte, accueillante, peuplée de gens multiculturels et sympas. Depuis, je vis entourée de jeunes brillants, pleins d’initiative, qui font honneur à la maxime « Bienne, ville de l’avenir ». Souvent, je me dis qu’une ville dirigée par ces jeunes sera probablement dans les meilleures villes de Suisse. Voilà pourquoi je vote positif. »

09.08.16: Jonas / 27 ans / Coresponsable du X-Project

Jonas Lüterbacher 2

« Bienne est unique, je le revendique et je signe. Cette ville a une senteur particulière, une ambiance et un vécu qui la rendent hors normes. Le nombre d’artistes qui découle de ses rues démontre la richesse et la particularité de Bienne. Si elle n’est pas grande par sa taille, elle l’est par son âme. Entre les événements culturels et le travail acharné des institutions sociales, cette ville regorge de positivité, d’envies et d’ouverture qui laissent entrevoir des jours meilleurs. Il faut néanmoins continuer à travailler pour que la solidarité et le mieux vivre ensemble ne soient pas des mots vains et permettent à cette belle ville de refleurir chaque année. »

08.08.16: Didier / 51 ans / Economiste et président du TOBS

Didier Juillerat

« Je suis un Biennois romand depuis ma naissance. J’ai donc été façonné par cette ambiance particulière de notre ville, située non pas entre deux langues nationales, mais au contraire nourrie par ces deux cultures. Pour que la ville de Bienne puisse continuer à jouer ce rôle de pont essentiel dans le canton de Berne, je vais aller voter pour donner le plus de chances à notre ville de continuer à se développer de manière consensuelle et positive ! »

07.08.16: Marynelle / 34 ans / Directrice de théâtre

Marynelle Debétaz

« Biel/Bienne, une ville à taille humaine, à cheval sur le Röstigraben pour mieux le dompter. Plus petite que Zürich, Genève ou Lausanne, l’offre culturelle y est néanmoins énorme. Ici il y a toujours quelque chose à faire. Biel/Bienne, terreau fertile pour l’expérimentation dans la musique et dans d’autres domaines artistiques.

Biel/Bienne, ville où l’on peut voir des spectacles en français – venus des quatre coins de la francophonie – des spectacles en allemand, des opéras, des concerts symphoniques ou encore découvrir des trésors cinématographiques au Filmpodium et terminer la soirée à la Coupole en dansant jusqu’au petit matin.

Biel/Bienne, sa vieille ville belle comme un trésor, mais où la vie reste facile, détendue et accessible à tous. Biel/Bienne, ses petits commerces, ses cafés, son marché où on te répond en français ou en Schwyzerdütsch, quitte à les mélanger parfois.

Biel/Bienne où l’on circule à vélo, où on a le tutoiement facile, terre d’accueil où de nombreuses langues et cultures se côtoient. Biel/Bienne, les pieds dans l’eau, les yeux dans les montagnes, où l’on peut partir du cœur de la ville se promener dans les gorges en pleine nature.

Biel/Bienne et toutes ses richesses, souvent méconnues de l’extérieur. Loin du bling bling, une ville où il fait bon vivre, où on essaie d’être plutôt que de paraître et où il y a encore une place pour chacun et pas seulement pour les plus riches. Pour préserver et continuer à développer tout cela, je vote positif. »

06.08.16: Lukas / 25 Jahre / Ressortchef Vereinsmanagement – Schweizerischer Turnverband

Lukas Hohl 1

« Lebendig, authentisch, ungewohnt anders und genau deshalb so liebenswert – ça c’est Bienne.

Hier treffen verschiedenste Menschen aufeinander, begegnen sich mehrheitlich mit viel Akzeptanz und Solidarität und lassen so einen ganz besonderen Charme entstehen. Die Stadt setzt keine Normen, sondern macht Platz für Individualismus und Selbstverwirklichung. Biel, der Ort wo die Zweisprachigkeit nicht als Barriere, sondern als Chance gesehen und an jeder Ecke ungezwungen gelebt wird. Biel die Sportstadt mit einem breiten und vielfältigen Sportangebot und mit den schönsten und modernsten Stadien der Schweiz.

Seid stolz und sprecht positiv über die Stadt – Wir alle sind wichtige Imageträger der Stadt.

Biel/Bienne, viel mehr als eine gewöhnliche Stadt! »

05.08.16: Bernard / 64 ans / Retraité

Bernard Staubli

« Je n’ai pas choisi de venir à Bienne. Je suis tombé dedans à la naissance. Des loyers abordables qui favorisent la mixité sociale, l’ouverture sur deux cultures et sur le monde, une vie culturelle riche, vivante et variée et last but not least un magnifique lac à savourer en toutes saisons m’ont fait y rester. Pour préserver cette qualité de vie et ces valeurs du « tout économique ambiant », je vote positif. »

04.08.16: Frederica / 27 ans / Etudiante

Fred Beiner 2

« Cela fait 12 ans que je vis à Bienne et j’y ai régulièrement découvert de nouvelles choses. Son paysage varié avec le lac, la vue magnifique depuis Macolin. Ses espaces de détente, les Prés-de-la-Rive, sa proximité avec les Prés-d’Orvin. Sa scène musicale, la Coupole, le Singe, la Barbarie et bien sûr le Pod’Ring en été. Plus récemment, j’ai appris à connaître une vieille ville pleine de surprises et de richesses pendant les First Fridays. Pour cette ville qui continue à me surprendre, je vote positif. »

03.08.16: Alain / 71 ans / Ancien directeur Swisscom

Alain Sermet

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés pro-clamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de tout autre situation.

(Déclaration universelle des droits de l’homme, Art. 1 & 2.1)

Telle est ma vision pour la Ville de Bienne ! Voilà pourquoi je vote positif ! »

02.08.16: Jeanne / 72 ans / Photographe

Jeanne Chevalier

« Pour moi, un lieu privilégié à Bienne est le Parc de la ville. Comme j’ai la chance d’habiter juste à côté, j’y vais très souvent et apprécie particulièrement le mélange des personnes qui s’y trouvent. Les différentes nationalités y côtoient les différentes classes d’âges, et tout cela très simplement. Jamais je n’ai assisté – et je précise, j’y vais presque chaque jour – à des comportements désagréables. C’est une ambiance multiculturelle qui montre que vivre ensemble est non seulement possible, mais surtout enrichissant. C’est un lieu de rencontre dans un cadre naturel bienveillant. Voilà pourquoi je vote positif. »

01.08.16: Emilie / 29 ans / Sportive d’élite et psychologue

Emilie Siegenthaler

« C’est à Beaumont, sur les hauteurs de Bienne, que j’ai vu le jour. A l’image d’un troisième parent, « ma » ville m’a ouvert les yeux sur le monde: sa beauté, ses différences, ses merveilles, ses malheurs… Tout au long de ma vie, j’ai en quelque sorte été « façonnée » par ce mélange unique que représente Bienne. Une ville très active, authentique, ancrée dans une nature magnifique, d’une diversité culturelle épatante mais également d’un grand esprit de solidarité et d’unité. Fière d’être Biennoise, je souhaite que cette magnifique région préserve ce caractère si particulier. Voilà pourquoi je vote positif! »